comment motoriser un volet roulant manuel

Actuellement, si les volets roulants motorisés sont de plus en plus prisés, ce n’est pas par hasard. Ils vous bénéficient d’un confort d’usage et d’une sécurité. Ainsi, si votre volet roulant est encore manuel, ne tardez plus à le motorisé. Sur cet article, nous vous donnons des astuces pour faciliter la motorisation de vos volets roulants.

À savoir sur les volets roulants motorisés

Actuellement, le volet roulant manuel n’est plus très à la mode, il repose en effet sur une commande électrique et pouvant même commandé à distance en utilisant une télécommande. Il existe cinq types d’installation de volet roulant qui sont nommés de A à E. D’abord, la pose A, en plus d’être économique, elle est idéal pour une nouvelle construction. La pose B parle d’une installation de volet roulant à l’extérieur sous le linteau et se déroule le long de la fenêtre. Tandis que la pose C se déroule le long du mur. Pour la pose D, elle permet de conserver toute clarté, car le volet roulant s’installe à l’extérieur devant le linteau et se déroule en étalage. Enfin, la pose E est destinée pour des constructions modernes dotées d’un coffre tunnels nécessitant des gros œuvres.

Les atouts des volets roulants motorisés

La motorisation d’un volet roulant permet d’optimiser votre sécurité et celle de votre famille. En effet, l’automatisme empêchera toute tentative d’infraction, sinon, contribuera à la robustesse de votre dispositif. Ensuite, la motorisation offre un confort d’usage. Vous n’avez plus à ouvrir ni fermer vos volets roulants manuellement, un travail qui s’est transformé en une corvée quotidienne, il vous suffit d’appuyer sur un bouton de votre télécommande et le tour sera joué. À part cela, les volets roulants permettent de bénéficier d’un grand confort thermique tout en bloquant les courants d’air venant de l’extérieur et en réduisant les transferts de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur. Enfin, les volets roulants permettent d’améliorer l’isolation acoustique de votre maison. En effet, quand vous fermez tous vos volets, ils contribueront à diminuer le niveau sonore des bruits provenant de l’extérieur. Un cas très pratique pour les propriétés qui se situent au bord d’une rue ou d’une voie publique.

Les techniques de motorisation d’un volet roulant

Avant de passer à la motorisation proprement dit, il faut d’abord connaître les matériaux de fabrication de votre volet roulant. Est-ce qu’il est fabriqué en bois, en PVC, en aluminium, etc. ? ? Puis, prenez en compte les dimensions du tablier (hauteur et larguer) pour déterminer le poids. Un point à ne pas négliger pour une motorisation. Ensuite, vous devez déterminer le mode de commande que vous voulez opter. Vous pouvez choisir entre le mode filaire et le mode sans fil. Le premier permet de piloter votre automatisme via un interrupteur et l’autre nécessite un émetteur et un récepteur pour pouvoir effectuer des commandes à distance via une télécommande. Maintenant, installer le moteur tubulaire de votre volet roulant à l’intérieur d’un tube d’enroulement et fixez-le avec les accessoires de fixation se trouvant dans le kit de motorisation. Pour finir, effectuez le câblage d’alimentation à l’endroit prévu et fixez le tablier sans oublier le raccordement électrique.